Hushoffice

Le travail hybride pose de nombreuses questions.

Qui travaille au bureau ? Avec quelle fréquence ?

Comment maintenir l’engagement des employés à distance ?

Quand et pourquoi les coéquipiers doivent-ils se réunir ?

Comment allons-nous assurer une collaboration de qualité, tant en personne qu’à distance ?

Comment allons-nous contrôler les performances ?

Le fait est qu’il n’y a pas de consensus clair sur ce que signifie « hybride ». Le travail hybride prendra une forme distincte d’une entreprise à l’autre, d’un modèle d’entreprise à l’autre, d’une culture à l’autre, d’un personnel à l’autre. Mais il existe des clés universelles pour sa réussite.

Coup d’œil rapide : les 4 clés d’une stratégie de travail hybride efficace

  1. Laissez les employés guider votre approche du travail hybride
  2. Définissez des paramètres de réussite (dès le début) afin de pouvoir vous adapter au fil du temps en fonction du retour d’informations
  3. Faites du bureau un espace de socialisation et de connexion
  4. Privilégiez les espaces de réunion hybrides et les réunions hybrides de haute qualité

« Le travail hybride varie d’une organisation à l’autre. Des modèles et des secteurs différents impliquent des structures et des modes de travail différents. Pour prendre les bonnes décisions, écoutons d’abord notre personnel. Leur avis peut contribuer à l’élaboration d’une approche conforme à la culture de l’entreprise et qui tient pleinement compte des attentes des employés »

– déclare Mateusz Barczyk, Senior Brand Manager, Hushoffice.

Un plan de travail hybride qui n’a pas pris en compte les préférences des employés risque d’entraîner un non-engagement de la part du personnel et de nuire à la culture. En revanche, une stratégie hybride réfléchie et bien mise en œuvre, créée par un effort collectif, peut favoriser une nouvelle collaboration ainsi qu’un travail indépendant plus productif – elle peut aider les équipes à travailler mieux qu’avant.

4 conseils : une politique de travail hybride axée sur les employés

  1. Faites un sondage auprès des employés pour comprendre les attentes, les espoirs et les préoccupations actuels concernant le travail hybride
  2. Organisez des ateliers de groupe pour obtenir des contributions sur les politiques de travail
  3. Faites un point régulier avec les managers et les chefs d’équipe en tête-à-tête
  4. Mesurez la productivité, le moral, l’engagement et le bien-être des individus chaque trimestre à l’aide d’enquêtes

Définissez des paramètres de réussite

Comme tout élément d’une grande organisation, il peut être difficile de déterminer ce qu’est le « succès » et de savoir comment l’évaluer. Mais c’est aussi une condition préalable pour corriger le tir à temps. L’engagement des employés est un paramètre judicieux sur lequel il faut se concentrer en premier lieu, car il a une incidence sur une multitude de facteurs opérationnels principaux (performance, rétention, rentabilité, etc.).

Les points de données, les enquêtes et les réunions en tête-à-tête aident à trouver la voie à suivre.

Le suivi des bons indicateurs révélera les aspects de votre stratégie qui fonctionnent mais aussi ceux qui ne fonctionnent pas. Non seulement les enquêtes fréquentes et les entretiens individuels permettent de prendre le pouls de chaque employé, mais ils donnent aussi à l’équipe le sentiment d’être entendue, que son expérience est prise en compte et que son avis détermine l’élaboration du plan de travail hybride à long terme. Les données peuvent également révéler des opportunités, il est possible que les employés soient plus engagés lorsqu’ils travaillent à domicile 3 jours par semaine au lieu de 4. Ou peut-être que les préférences et le comportement varient fortement selon les générations.

Enquête type – mesurer l’engagement des employés

  1. Que pensez-v