Hushoffice

Le bruit constitue le grief n°1 entendu dans les bureaux open space. Sans aucun jeu de mots. Des entreprises comme la nôtre – avec des équipes qui cherchent à mettre en place une conception pratique des bureaux – étudient ce problème, qui est apparu rapidement après le boom des open spaces. Les pods de bureaux peuvent aider à améliorer l’acoustique dans un espace plan-ouvert et le bien-être des employées.

Des solutions comme les cloisons anti-bruit, les panneaux, les déflecteurs, les carreaux acoustiques et même la peinture sont actuellement commercialisées avec la promesse de livrer un calme digne de louanges. Le pod de bureau est probablement la solution la plus connue de toutes. Il s’agit essentiellement d’une nacelle acoustique qui bloque le bruit dans les deux sens, rétablissant ainsi l’intimité et la concentration.

Et le pod constitue une solution corrective efficace. Il donne aux employés le pouvoir de contrôle là où le chaos et les stimuli dominaient autrefois. Ces cabines insonorisées sont compactes, mobiles, attrayantes et extensibles pour accueillir une équipe en pleine croissance. Et elles sont tellement plus sophistiquées que de simples cubes silencieux pour un travail tranquille. La technologie d’insonorisation d’un module de travail de qualité repose sur une ingénierie brillante. Voici comment cela fonctionne.

Tout d’abord, le silence absolu n’est pas bon

Il existe une idée fausse très répandue selon laquelle l’objectif de l’insonorisation d’un bureau est le silence total. Mais le silence absolu est en réalité malsain, troublant et destructeur pour les êtres humains. En particulier, dans une cabine ou un pod privé.

Considérez d’abord le silence dans un bureau situé dans un open space. Imaginez que votre équipe ait insonorisé toute la pièce et atteint un véritable silence grâce à des séparateurs, de la peinture insonorisée et de nombreuses autres solutions de réduction du bruit dans les bureaux. À quel point une discussion tranquille avec un collègue pourrait-elle être gênante, sachant que tout ce que vous dites est techniquement à portée de voix de tout le monde au sein de l’espace ? Ou à quel point serait-il frustrant de ne pas pouvoir parler à voix haute et librement pendant que vous réfléchissez à quelque chose ? Il est vraisemblable que même la saisie sur clavier pourrait devenir problématique. L’hyper-conscience du bruit que l’on crée dans un environnement silencieux rend ces actes embarrassants.

La Sound Agency, une équipe d’experts en acoustique, reconnait le rôle que joue le son sur notre façon de penser, ressentir et agir. Ils réfutent l’idée fausse selon laquelle le silence total représente un objectif : « Si 60 à 70 personnes se trouvent dans une salle à aire ouverte et absolument calme, il est très intimidant de passer un appel téléphonique. Et si vous le faites, vous dérangez environ 15 à 20 personnes qui sont troublées par votre coup de téléphone. »

Considérez maintenant le fait de travailler seul dans un pod d’intimité totalement silencieux. Prenons la chambre anéchoïque comme référence pour ce genre d’environnement. Il s’agit d’une pièce conçue pour absorber TOUTES les ondes sonores et on la considère souvent comme l’un des endroits les plus silencieux de la Terre. Travailler dans une chambre anéchoïque pourrait ressembler à un rêve devenu réalité pour quelqu’un qui est distrait toute la journée par les bruits du bureau. En fait, c’est un véritable cauchemar – au sens propre du terme. La rumeur veut que le record de temps passé dans une chambre anéchoïque soit de seulement 45 minutes, parce que l’expérience du vrai silence est fondamentalement inconfortable, voire déroutante.

Ambiance dans le pod de bureau

L’objectif de la technologie d’insonorisation dans un pod de bureau est donc un peu plus nuancé que «d’éliminer tout le bruit du bureau ». Avec la série de pods acoustiques de Hush, et avec toutes les cabines de masquage sonore de renommée, l’objectif est de fournir une ambiance relative.

En termes scientifiques, l’ambiance est la gamme de décibels de bruit de fond ou de bureau au sein de laquelle les employés peuvent s’engager confortablement dans leur travail. Aucun décibel n’est assez fort pour les empêcher de se concentrer, mais il y a assez de bruit autour d’eux pour les empêcher de se sentir hyperconscients. Car en termes humains, l’ambiance peut en effet être décrite comme un cocon léger, agréable ou apaisant. Ainsi, quand il s’agit du pod de bureau insonorisé, voici à quoi ressemble l’ambiance : toute personne travaillant à l’intérieur (un pod traditionnel est entièrement fermé) et ne peut entendre que des sons étouffés provenant de l’espace extérieur, et les personnes qui se trouvent dans l’espace de bureaux ne peuvent pas entendre le contenu des conversations à l’intérieur du pod.

Ainsi, lorsque nous considérons la méthode ABC de gestion du bruit dans les bureaux  (Absorber, Bloquer et/ou Couvrir le son), nous rappelons que l’objectif est de fournir à chaque employé son environnement acoustique optimal, c’est-à-dire sa version d’ambiance.

La réalité : nous avons des avis différents sur ‘l’ambiance’ ou l’acoustique idéale

Tout ceci nous amène à présenter un point fondamental : nous avons tous une idée légèrement différente de ce qu’est « l’ambiance » acoustique. Ou, plus simplement, chacun d’entre nous subit différemment l’effet du bruit,  et donc le niveau de bruit idéal pour travailler diffère pour chacun d’entre nous. Sans oublier que les différentes atmosphères acoustiques supportent différents types de tâches. Et l’étendue de nos tâches quotidiennes est dynamique.

Cette approche commence à illustrer une autre raison fondamentale pour laquelle le choix d’un aménagement de bureaux multifonctionnels, qui est basé sur l’activité constitue une solution efficace. Un espace de bureau dynamique et flexible doté d’une variété d’environnements de travail répond à des besoins et à des préférences variables, car chaque environnement de travail engendre lui-même un type particulier d’ambiance acoustique. Cette variété donne aux employés la possibilité d’établir leur choix sur un plus grand nombre de critères en fonction du bruit de l’environnement de travail. Bien évidemment, des pods de tailles différentes – des pods d’intimité, aux pods de réunion en passant par les pods de conférence – produiront des environnements acoustiques légèrement différents, rendant cette variété très pratique.

Si vous envisagez d’intégrer des modules de travail dans le plan acoustique de vos bureaux, il est conseillé d’envisager de combiner des modules totalement fermés avec des modules partiellement ouverts pour créer un éventail d’ambiances acoustiques.

Vous pouvez prendre comme modèle notre hushMeet.open. Les modules de travail partiellement ouverts comme le hushMeet.open sont conçus pour laisser passer une partie de l’énergie du bureau. C’est un pod pour ceux qui préfèrent être entourés d’un peu d’agitation à chaque instant.

L’ambiance fournie par le design, jusque dans les détails

Hush est conçu pour fournir un niveau sonore cible qui est sain pour l’utilisateur et idéal pour travailler. Chaque pod est construit avec des dimensions relativement petites afin d’obtenir une acoustique optimale. Il est important de noter qu’avec un pod bien conçu et bien construit, la promesse de « l’insonorisation » se concrétise par des caractéristiques de conception subtiles, mais essentielles. Parce que le son est comme l’eau, il veut s’écouler – tout produit d’insonorisation de qualité sera construit pour absorber, bloquer ou couvrir ce flux, l’empêchant de s’introduire de manière indésirable.